Fantasme bestial

par
Lionel Zeidler

Environs quinze femmes couchées
Une à côté de l'autre
Je vais toutes les baiser
L'une après l'autre

Chacune aura son orgasme
Après un peu de coco
Ensuite viendra la sodo
Puis leur second orgasme

Mon fantasme sera
Accompli.,
Mon fantasme ne sera plus un fantasme.

 

Noter ce texte :

 
Votre e-mail
 
Votre note
(indiquez une note de 1 à 5)
Ajouter un Commentaire

Anonyme

La dernière phrase casse tout, ne parle pas de l'évidence...


Anonyme

un peu de Virginie Despentes dans la continualité de mr.N.Cave


bouisset.laurent

poésie pure, poésie élimée, minimale et pourtant sculpturale... des mots tranchants dans la peau à vif !!!


olivier.valette

Du bon Zeidler que ce poème!
Court, net et précis:un style lapidaire pour laisser le plus de place possible à notre imagination. Bravo.


cdte

Tox Tox Tox Tox Tox Tox Tox Tox


anonyme

on peut se joindre à ton fantasme?


anonyme

ton fantasme broie le noir de ta misère poètique, au sexe penaud