Hunter S. Thompson
Las Vegas Parano
10/18

Devenu célèbre grâce à un premier ouvrage sur les Hells Angels - il les accompagne à moto jusqu'au jour où ils écrivent le dernier chapitre de son livre en lui cassant la gueule et en le laissant à demi mort dans un hôpital - Hunter S. Thompson, alors Docteur Gonzo, est chargé d'un reportage sur une course automobile dans le Nevada pour le très officiel Sports Illustrated.
Il ne parvient pas à l'écrire et ce livre est l'histoire d'un fiasco qui devient une "description parano et hallucinée d'un Las Vegas où l'Amérique retourne à sa sauvagerie" (Pierre-Yves Petillon). Un livre culte introuvale depuis trop longtemps.


Le site officiel de Bac Films : Synopsis, Distribution, Terry Gilliam / Notes de production, Les évènements de 1971, La musique du film...


Le site officiel américain

article de Rage n°39 consacré à Terry Gilliam


Pour envoyer vos critiques sur ce livre
culturebeat@citeweb.net

Vos critiques

Critique par Yoann AUBRY

"Nous étions quelque part dans le coin de Barstow aux abords du désert quand les drogues ont commencé à nous travailler...."

Dès la première phrase, le ton est donné. Raoul Duke, journaliste de l’extrême, et son avocat, le Dr. Gonzo, parte à bord de leur décapotable, une "Red shark" pour couvrir, dans un premier temps, une course automobile (La Mint 400) à Las Vegas.
La deuxième partie du livre est consacrée à la couverture par Duke le journaliste d'un séminaire de quatre jours sur les narcotiques et les drogues dangereuses. Les deux compères vont se pointer dans l'hotel du séminaire avec un nombre incalculable de drogues (mescaline, LSD, acides, éther...)

"Mais cette fois-ci, notre seule présence serait un scandale. Nous allions assister à la conférence sous de faux prétextes et, dès le départ, nous serions confrontés à un public réuni dans le but déclaré de mettre en taule les gens de notre espèce"

Ce passage résume toute l'ironie et le grotesque de cette situation. Dans cet hôtel, ils vont même jusqu'à acceuillir et droguer une mineure, à agresser une femme de chambre...

La quête du rêve américain se fait de manière très marginale dans ce livre où l'Avocat va directement demander à une serveuse où il se trouve :

"Av : Nous sommes en quête du rêve américain et on nous a dit qu'il était quelque part par ici...
Serveuse : Hé, Lou, tu sais où se trouve le Rêve Américain ?
Avocat (à Duke) : Elle demande à la cuisinière où se trouve la Rêve Américain
Lou : Qu'est-ce que c'est ? C'est quoi ?
Avocat : Ben justement, on sait pas, c'est un magazine de San Francisco qui nous a envoyés ici pour chercher le Rêve Américain, pour faire un reportage dessus.
Lou : Oh, vous voulez dire un endroit.
Avocat : Un endroit appelé le Rêve Américain
Lou : Est-ce que c'est l'ancien club pyschiatrique ?"

Sans commentaire. A lire absolument...


Le Film

Las Vegas Parano a été adapté en film en 1998 par Terry Gilliam (L'Armée des 12 Singes / Brazil / ancien Monthy Python"...)
:

casting :

Johnny Depp as Raoul Duke
Benicio Del Toro as Dr. Gonzo


Réactions

«Raoul Duke et Dr. Gonzo sont deux anti-héros qui vont jusqu’en enfer, croquent le gâteau magique, se battent contre des moulins et survivent. Et nous faisons le voyage avec eux. C’est effrayant, drôle, et ce qui était vrai au début des années 70 l’est encore aujourd’hui. Le livre capture l’essence d’une époque, juste avant que les temps ne changent. Le trip ultime.»
(Laila Nabulsi)

«Il y a un côté champ de mines dans ce projet parce que c’est un livre extrêmement difficile à adapter. Il faut justement quelqu’un qui puisse aller plus loin, le transformer en pur objet de cinéma, de la même façon que le livre est pure littérature. C’est une littérature de l’énergie, ce qui explique pourquoi il a tant plu aux Anglais, moi compris. En découvrant le livre quand j’étais étudiant en art, j’avais été frappé par la façon dont il repoussait les limites de la liberté... Avoir fait le film à l’époque aurait été très intéressant. Mais le tourner aujourd’hui l’est peut-être encore davantage. Le moment me paraît approprié. A la fin du millénaire, où en sommes-nous de nos libertés personnelle et morale ? Avons-nous vraiment progressé ?»
(Patrick Cassavetti / producteur du film)

«Las Vegas Parano ne demandait qu’à être porté à l’écran depuis sa publication il y a vingt-six ans. Le livre est paru alors que s’éteignait le Rêve Américain. Mais Hunter s’obstinait à le chercher, espérant que le Rêve n’était pas mort ; et partout il ne trouvait que folie, tragédie, rapacité. Pour Hunter, ce livre avait des allures de quête et d’exorcisme. Las Vegas Parano est un livre sur l’espoir, la folie, la tentative de trouver quelque chose en quoi croire.»
(Johnny Depp)