Livre d'or

Ajoutez votre contribution au livre d'or :

Voir aussi la rubrique : RécompenseS / SélectionS
Vous souhaitez connaître qui se cache derrière ce site : réponse ici (interview Science & Vie Micro) ou ici (portrait Multimania) ou encore (interview Canal +)
Vous pouvez aussi m'écrire à infos@culturebeat.net

 
Votre e-mail / Votre nom ou pseudonyme
 
Sujet
Commentaires / avis / Expression libre

b.froidefond@wanadoo.fr


Chorus (Jack Kerouac)
: une vingtaine de chorus extraits des Mexico City Blues (dans leur traduction fr par Pierre Joris)
Enzo Cormann (voix)
Jean-Marc Padovani (compositions, saxes)
Hélène Labarrière (b)
Daniel Casimir (tb)
Ramon Lopez (dr)
c'est un cd de 37'40"
avec livret 40 pages
avec textes angl et fr
édition limitée & numérotée
label "escotatz!"
prix 16 euros (port compris)
disponible à mon adresse
Bernard Froidefond
BP 8
24590 Salignac
renseignements
b.froidefond@wanadoo.fr


Thierry Alvés

Salut Yoann, ça fait un an que je connais Beat Whisky, et je n'arrive toujours pas à décrocher (malgré quelques cures à base de livres de la collection Harlequin... ;-)). Alors je vais continuer à visiter le site, comme on déguste une bonne bouteille...
Autre chose : pour ne pas déroger à la règle des messages du livre d'or (qui consiste à te demander d'ajouter une rubrique sur un écrivain ou un groupe) je vais te demander (et là je me mets à genoux) une rubrique sur Gregory Corso. Merci infiniment. Voilà c'est fait, je suis désormais comme tout le monde...
Et pour finir :

J'avais envie d'espaces
Sans trop savoir comment m'y prendre
Y'avait un bouquin
"Sur la route", ca s'appelait
Et c'était ça
La forme écrite de mes rêves
Beat...

Les nuits sont longues
Et pas toujours prometteuses
La lune se mutile soir après soir
Dans l'indifférence générale
Mais j'ai toujours une bouteille
À portée de gorge
Pour trinquer avec elle
Whisky...

Et il y a ces mots
S'alignant les uns derrière les autres
Pour dire
Ce que la parole refuse
Pour permettre à l'atmosphère, aux odeurs
À la mélancolie
D'être les héros de l'histoire
Le temps d'une
Poésie...

Thierry


Anonyme

En lisant les differents articles qui paraissent régulièrement sur Kerouac ,j'ai l'impression que l'on cède trop facilement au phénomène de mode lancé par une presse en quete de nouvelles icones;beaucoups parlent de Kerouac sans l'avoir lu et l'assimilent trop facilement à l'image souvent édulcorée des Beatniks.Or,Kérouac est bien plus que ça,c'est avant tout un visionnaire dont nous commençons( à peine à saisir la pensée.
Merci pour ce site


Frédéric

Ce site, que je viens de découvrir, est excellent. Pourtant, une cruelle absence - peut-être voulue - se fait sentir dans le menu littérature : j'ai nommé Céline. Il ne fait aucun doute, en ce début de XXIe siècle, que l'écrivain paranoïaque est à la base de tout ce que la littérature du XXe siècle a connu de plus violent et contestataire - avec, je le concède, de nombreux débordements de sa part. Il suffit, pour s'en convaincre, de remarquer l'influence décisive qu'il a eue, justement, sur Miller dans un premier temps, puis sur Kerouac, Burroughs, Selby, Bukowski, etc. De plus, ceux-ci, bien que passionnants - et bien qu'ayant écrit après -, n'ont jamais atteint la puissance dévastatrice de Céline - seul Selby, en effet, me semble s'en est approché. Bref, peut-être que je me plains pour rien et que ce n'est qu'une question de temps - ce que je souhaite. Salut,
Frédéric

P.S. : et pourquoi pas, également, une rubrique sur le génial Lester Bangs - et sur Yves Adrien tant qu'on y
est -, qui ferait directement le lien entre le menu littérature et le menu musique ?
P.S.S.


ak47

Très beau site qui rend bien l'esprit beat .
Kerouac , Ginsberg ... des génies profondément méconnu(e)s en France malheureusement .
et fortement (pour certains)positionnés au niveau social .
Pourquoi ne pas mettre un extrait de howl de Ginsberg (la traduction en français n'est pas si mauvaise après tout)?
Bonne continuation et à plus tard



"wesley.t."

non, pas grand chose à reprocher à ton site même presque rien vu que je mis connecte dès que j'allume l'ordinateur ou presque, juste une constatation: la mise à jour date du 1/07/01 c'est un petit peu dommage, enfin je dormirai quand même ce soir.....
longue vie.
wes


b.froidefond

bravo pour votre site
quel'on peut tjrs étoffer
âgè 51 fan depuis tjrs des beats
j'ai créé en 1972 the star screwer, connaissez ?
n'ai cessé depuis le début des 70 de correspondre avec claude pélieu
me suis eyh... spécialisé en kérouac et poésie jazz
ai écrit à ce(s) sujet(s) dans nombre revues et mags
(mag littéraire, jazz hot, jazz magazine, improjazz)
je redémarre une nouvelle collection de chapbooks
sour le litre les presses mondiales de la lenteur
premiers titres de bob dylan, claude pélieu, peter orlovsky, d a levy,
tous inédits en français, éd bilingue
+ des trucs gratos que je distribue
courts inédits de levy, pélieu, ginsberg, et même kerouac..
hum hum si cela vous dit
je re-démarre juste
on peut distribuer ça sur votre site
les chapbooks c'est payant, pas cher 4 à 8 euros, bien fabriqué à la main ou presque
j'peux vous offrir pour le site des textes ou études inédites qu'on ne sortirait pas sur papier plus tard
une exclusivité, quoi
je travaille aussi beaucoup sur les fugs
m'écrire si intéressé (e?)(s?)
w/ lov
Bernard
au fait qui, en 1972 exactement, a publié pour la première fois en phrance trois pèmes de charles bukowski , hein ?
réponse : c'est moi !



Mai Ly

Ah, grâce à ce site, ce sont quelques heures (d'habitude interminables) qui s'évaporent en une fraction de seconde !
Non, vraiment, bravo et merci !
Comme dirait Laurent, dont j'ai lu plus bas le commentaire, on y retrouve même Jeff Buckley ! Quelle sélection !
Pour tout dire, parmi tous ces auteurs, je n'ai lu que Brett Easton Ellis, mais je me mets doucement à Bukowski (à cause / grace à un chanteur : Jude, qui le cite dans sa chanson "Charlie says" de l'album No one is really beautiful, qu'au passage je conseille à tous) et Fante, car il était cité ds 1 bouquin que j'ai récemment lu (Glamorama de BEE, corrigez moi si je me trompe).
Enfin, c'est étrange et rassurant de voir comment plein de choses qui m'ont plu soient recoupées sur ce site...
Même si je ne fais pas partie des experts de la culture WB&P, j'espère le devenir un peu plus, et je me suis d'ailleurs déjà concocté une petite liste des musts à découvrir...


ARTHE

A quand une rubrique sur le grand Hunter S Thompson?


Anonyme

"Ainsi débutent les écrivains,en imitant les maitres (sans souffrir comme lesdits maitres), jusqu'à ce qu'ils apprennent leur propre style, et quand ils l'ont appris, tout le plaisir disparait, car on ne peut imiter que les souffrances de son propre maitre." DULOUZE


JAH_SECT

bravo ,bien cool tout ca ...au niveau des ecrivains de la "bitnik generation" je pense qu un certain serge gainsbourg a sa place avec "evguenie sokolov" merci pour lui:o)


Flash

Tout d'abord un grand merci pour ton site.Vive Kerouac,Buk,Cassady et tous ces vrais héros américains. J'en viens maintenant à Charles Duchaussois et son impressionnant Flash très peu présent sur le ouèbe et tout le monde se demande ce qu'il est devenu (toujours de ce monde?). Quelqu'un a t'il des tuyaux? ps: lire sur ma route de Carolyn Cassady et voir une nouvelle facette de cette beat generation qui brula malheureusement tellement ses ailes.


dr_gonzo7

thompson c'est de la merde? Thompson (Las Vegas parano)est un digne successeur de toute cette clique de poivrots.lisez Hells angels on y retrouve Ginsberg .et n oubliez pas Acid Test..pour mémoire..


Antony

Bravo pour votre site d'un point de vue global. Surtout le domaine de la littérature. J'aime beaucoup ELLIS et sa plume acide qui dépeint l'hypocrisie et le matérialisme puant de l'amérique. Après American psycho que j'ai découvert grâce au film vraiment moyen avec Christian Bale pourtant excellent. J'ai lu le livre et j'ai continué avec glamorama et j'en suis à moins que zéro. C toujours aussi bien. Encore une fois bravo.


Alan Lord

Salut, chers frères neo-beats,

Si vous voulez voir une photo de moi avec Burroughs, allez chez www.zonada.com

il y a des textes ahurissants aussi, par moi-même ainsi que le poète québécois Mario Campo (mieux que Bukowski) j'ai rédigé une bonne partie de mon “Carnaval Tragique” à l’aide de l’informatisation de la méthode des “cut-ups” de William Burroughs.

J'ai connu tres bien Herbert Huncke, précurseur de tous les Beats, aussi j'ai participé à une lecture de poésie avec Allen Ginsberg, rencontré Corso, Ferlinghetti...

autres infos: je suis écrivain, ingénieur (Le Biodôme de Montréal), auteur-compositeur (“Bonyeu” des Co-Locs), ainsi que guitariste et co-parolier du légendaire Vent du Mont Schärr (Montréal 1986-1990, CD paru chez Boucherie Prods, France); organisateur des festivals de poésie Ultimatum (Kathy Acker, Huncke, John Giorno, Lynne Tillman, Karen Finley, etc..) de 1985 à 1987...

Ciao, Alan Lord

www.zonada.com

“Le Délire” par Mario Campo (si vous aimez Bukowski et Miller)

“Le Carnaval Tragique” par Alan Lord*, textes rédigés à l’aide de l’informatisation de la méthode des “cut-ups” de William Burroughs.


Freddo

Incontournable !

Ce que j'aime : Ce site est vraiment excellent ! Incontournable dès qu'on s'intéresse à la beat et ses dérivés.
Ce que j'aime moins : Certains textes de "vos écrits" font un peu "traumatisme-post-ado", un tantinet nombriliste (c'est juste un avis).


D.H.U

Salut
Voila maintenant 5 ans que je suis tombé sur un livre de Buk, puis de Kerouac. Et comme j'adore bouquiner je ne m'en suis pas arrêté là. Je me permets, même si ce ne sont pas à proprement parler des écrivains beat, d'aiguiser votre attention sur les livres ou les écrivains suivants, qui peuvent sans hésiter s'associé à Buk :
L'hygiène de l'assassin - d'Amélie Nothomb
Agota Kristof - le cahier vert, (mais il ne faut pas s'en arrêter là)
La page blanche & le pavillon des enfants fous - Valérie Valère

On est assez loin des longs voyages et longues bitures tant énumérés par Bukowsky, mais le cynisme, les extraordinaires personnages, y sont présent. Ce ne sera peut être pas votre coup de coeur, mais bon c'était le mien. Le coup de chapeau étant bien évidemment pour le site vraiment trés bien dessiné et administré (sauf peut être la galerie photo qui a quelques soucis)
Continuer ainsi, je reviendrais



abouri

Je me suis laisse emporte par le vent du nord , j'ai perdu mes repaires et mes valeurs ,mes illusions m'abiment ce chagrin qui transforme ma vie en drame et ma force de vie m'echappe ,je veux vous croire ,vous qui m'avez mentis , vous avez hypotheque mon avenir, vous avez devalise mes richesses,je me condamne sur une chaise ,et j'applaudirais vos actes diaboliques ,au nom de tous les disparus berberes ceux qui se trouvent au nord.


Duba

Enfin, un site qui nous assome pas de pubs, de britneyspearisation de l'adolescence ou de placement boursier juteux.
Bien sur comme rien n'est jamais parfait, il y a des absents, le roi des hobos, le beatnick préhistorique, celui qui a traversé l'amérique jusque dans sa moelle, le grand Woody Guthrie, un chanteur voyageur poete et comuniste ce qui ne gache rien!
Et puis faut pas oublier celui qui a résumé toutes les adolescences trop courtes de tous les paumés pas finis d'être pondu qu'on leur demande déjà d'être adulte, le dandy discret, l'homme du poisson banane, Salinger.
Sinon, ceci est un site que je visite au moins une fois par mois même si c'est pour relire des trucs surlesquels j'ai déjà usé mes si beaux yeux un bon milliard de fois.
Tenez bon!


A-R

Bien joué... très bien joué ! Les contestataires de l'anarchie et de la drogue méritaient de se voir dédier un site "sérieux". Du beau travail. Un tip: que les amateurs de littérature cramée assaillent leur libraire et dévalisent ses stocks de bouquins d'un auteur qui monte, qui monte... Chuck Palahniuk (on lui doit l'indicible Fight Club). Un futur monument - notre pote Bret Easton Ellis est déjà fan ! Un dernier mot pour la route : SPLENDIDE !


romain

je suis fan invétéré de CULT LITERARY depuis une dizaine d'année et je suis heureux d'avoir découvert votre site que je trouve efficace et convivial bien qu'il me semble manquer 2 personnages essentiels a votre "gallerie": Lou Reed ( rf Paroles de la nuit sauvage avec SELBY°) et Charlie Parker qui reste la référence musicale de la génération BEAT . Encore bravo rom1 N. Paris


bruno

j'aime batman tout comme vous je pense et je pense que je vais lui ressembler...je doit partir j'ai un meurtre a faire bon salut.......


Cynai

la conjuration des imbéciles mérite une place
Vous pouvez visiter mon site cynai.free.fr et si texte vous intéresse écrivez le.
une simple amorce dans un parcours à la fois littéraire et politique de cet auteur atypique


xridel
Mon site prefere

Ca y'est, je l'ai trouve apres quelques annees de surf qui ne m'ont pas mene bien loin.


Alexis Brocas

Journaliste, grand fan d'Ellis, de McInerney (à quand un comparatif entre ces deux compères et rivaux new-yorkais ?), de Selsby e de Fante (à mon avis le seul remède à la lecture de Céline),j'ai adoré ce site. Enfin un site qui présente la littérature de façon vivante et agréable, loin de l'aridité figée de ses concurrents. Bravo. Alexis Brocas


Laurent

Samedi soir. Le blues. J'allume une cigarette et me mets à traîner un peu du côté du Web. Quelques sites de culs, je dois bien l'avouer, quelques sites complètement bidon et puis soudain c'est la nostalgie qui me serre l'estomac et voilà qu'avec assez peu de conviction et une certaine nonchalance, je tape le mot FANTE sur mon clavier. J'arrive sur un site, je transite assez mollement et j'attends que la page s'affiche en regardant une mouche marcher sur la vitre, incapable de sortir. Je m'apprête à éteindre l'ordinateur quand je jette un coup d'oeil à l'écran. "Beat, Whisky et poésie". Plus bas, une liste rouge de mes écrivains préférés, de mes idoles. Même Jeff Bucckley est de la partie.
Première réaction: SITE GENIAL.INCONTOURNABLE. INESPERE. En un mot: LE-MEILLEUR-SITE-DE-TOUT-LE-WEB!
Continuez

Note de la rédaction : Merci à toi Laurent ! Si tu as des idées de continuation du site (auteur, nouvelle rubrique ...) , n'hésites pas ;)


Frantz Nappert

Beat
Vaincu par une sonorité
Réalité refoulante d'une condition.
Il a vu, son coeur longuement a souffert.

Plus tard dément
La démence de la bête traquée
Dans les boîtes où le jazz coule à flots.

Dans les veines la chaleur,
L'impression poétique;
Le coeur bat, battu, lancé contre les mûrs.

La vérité là où elle est triste.
Culture : norme-opprimante-religion.
Le devoir de ne pas céder,
Raconter pour seule raison,
La folie d'un non-retour,
L'impossible renoncement du parler.

La route-l'appel
La route ne ment pas,
Les mots eux le font-
Langage abusé, désillusion
Vache épuisée, lait consommé
Tourbillon d'alcool, haches et rides
New York fume, ternes-briques-mûrs-bruns.

---

Et le jazz!
Et Jack!
Neil Cassady!
languissant
serpent en cet espace - petite boîte
sombre frénétique. Sur le mûr : New York,
ses néons frémissants, fracassement de verre et boum, boum, peau tendre et caisse énorme, vibrations sacrées pures-tendres cerises frémissantes au son de cette ambiance :1947, New York.
Allen Ginsberg, rapide éclair de la vue, clown poétique pittoresque de Greenwich Village, esprit hindou juif russe survolté de la 52e rue. Ouah! Prophète de sa démence, l'Sil-faucon, Moloch sa proie partout. Jack, Neil, Allen et
Carr précédemment, comme s'il avait une chevelure rousse, brousse de loufoqueries, profil savant-pété à moustache carrée.
Carr, Lucien. En 43 peut-être! Columbia, green grass et jolies brunettes, brrrr.
Jazz and black everywhere, bière pour Ti-Jean,
beat, star déjà déchue du football américain recyclée marin et il cherche.
Parents catholiques donc sur le dos de Kerouac un singe qui le ronge, singe de Burroughs. Oui, Ti-Will, Bill and Old Bull buddy. Appartement de cloporte terne et lugubre où seringues, cigarettes et cinéma passent à tabac. Lames de rasoir, ampoules craquelées sur froid plateau. Octobre et son chapeau noir. Will, le grand mes chers, fusil à la main, l'anthropologie et la morphine, pointu tant d'esprit que de corps. Oooooooold Western Movie.
Ailleurs au Mexique ce sont les mains osseuses et maigres de l'homme arrêté, longs doigts rongés, H.G. Wells' Outline of history. Amalgame avec Tanger : lie, sous-classe; vaincu, l'underground qui gronde : Bop, be-bop.
The Bird. De son nom Charlie Parker, Kansas City child and his sax. Quintes à l'oreille, pétales dans la salle. Les gens boivent, petite boîte. Boum, boum. C'est le rythme accouché, selon la psychanalyse immersion du "ça", volcan en éruption sous ces chaleureux p'tits foyers d'l'Amérique. Ça, spontanéité, ligne d'action-continue; les yeux fermés, lumière tamisée autour de la tête de l'alto. Fumée dans l'air. Son sax-masque et ainsi il parle rythme plein, phone, magnétophone kérouacien. Les premières paroles libres de l'histoire et à la fois mélodieuses-miel et harmonieuses. Tout boum, tout jam, et c'est bien ainsi: les yeux embués de Jack, saint Gérard à lui dire ce que le silence aime entendre : Mexico City Blues, Big Sur dans la mer, dans le vent de Desolation Peak. Jack Keroach, franco-american, Lowell, Massachusetts, 1922, born on march&


André

"Pour moi ne comptent que ceux qui sont fous de quelquechose, fous de de vivre, fous de parler, fous d'être sauvé, ceux tout en même temps, ceux qui ne baillent jamais, qui ne disent pas de banalité, mais brûlent , brûlent, brûlent comme un fabuleux feux d'artifice, et qui explosent comme des étoiles noires parmis les claire constellations et , au beau milieu, surgit un foyer lumineux azuré et tout le monde dit AHHHHHHHHH!" Voila comment se résume une vie on doit pouvoir trouver son chemin avoir un projet et surtout partger nos opinions avec les autres cela dévelloperai notre esprit. voilà ce que c'est de vivre intensément c'est tout le contraire de ce nous propose la sociétée. Salut les gars et les filles j'éspère qu'on se vera sur la route ou qu'on se rencontrera dans vie antérieure en clochards célestes


Lilie

Merci, merci beaucoup. Depuis le temps que je cherchais un site ou ecrire librement et bien le je suis heureuse. Encore merci et à bientot. Alix


soul_.rider

rien à ajouter, tout y est. Site très complet sur la beat generation


willy

j'ai lancé beat generation au hasard. J'suis tombé sur celui-ci. Extra. Complet. Les meilleurs sont là. En plus, des nouvelles, des poêmes, tout ça par des amateurs. J'vous lis et peut être serai-je lu . Inch Allah. Bises à toutes et tous.


Capitaine Caverne

Toutes mes félicitations pour ce site, c'est ce qu'on appelle de la "belle ouvrage"
www.altern.org/caulfuty


Jef Tombeur

http://www.tcboyle.com
http://www.home.earthlink.net/~sandrikasaw/update.html

deux sites sur l'écrivain 'post-beat' ? Tom C. Boyle


sarah

Ce site est génial mais vous pourriez l'améliorez en donnant les traductions des paroles de portishead, jeff buckley...


Hellene

un ange vient de passer... simplement le meilleur site je trouve.


Arnaud

mon cher ami, Bravo je te felicite pour l'excellent travail que tu as fourni de ce site .
Etant moi meme depuis longtemps tres fan des artisrtes beat mais n'etant pas helas un pro de la programmation (je m'escrime a faire un site sur Allen Ginsberg et Chogyam Trungpa Rinpoche), je dois t'avouer que ton travail m'a beaucoup plus.
Tu aurais pu ajouter la liste des artistes pour lesquels William Burroughs a ecrit des textes ou chanter ansi que les films ou il est apparu..mais ce n'est pas grave.


nanou

je trouve que ce site est tres bien fait avec la totalite de ce que je chercher car j'adore la plupart des groupes que vous presenter dans la rubrique musique. je vous remercie
bye
Nanou


Pimanrouge

Excellent


clauzi

Superbe site qui fait frémir toute mon adolescence hurlante!
Dharma Bums and so on...
Clauzi - artiste plasticien et plus - Belgique


hicham fahmi

c'est vraiment super..enfin j'ai tombé dans le sahara de l'internet sur la bonne mine..je propose ici le premier site marocain concernant la poesie,la culture et l'art dans le monde arabe ,il s'agit de la mouche qui pose ses pattes sur le nez de bukowski..ce site invite tous les poetes du monde a y participer ,leurs poemes seront traduis en arabe et diffuser sur addoubaba (fly)..voila son adresse: www.ifrance.com/hichamfahmi


Angelique

Ce site est merveilleux,merci


Mélanie Robert

Bonjour,
J'aimerais ajouter mon site dans votre liste de liens.
Il s'intitule Absinthe : http://www.iquebec.com/absinthe
J'en ferais tout autant de mon côté avec le vôtre.
Bonne continuation
Mélanie


mouqla

c'est doux comme un poéme et c'est raide comme un wisky.
impression d'un poéte marocain


Lola

un bonjour
des bonjours
et ainsi
le temps a parcourru la palme
d'une voie sans ailes
et maintenant tes amours
marchent le long de tes doigts
ainsi un bonjour
des bonjours
si seulement arretait de pleuvoir
irions nous voir passer les voitures
et ainsi je pourrait encore te dire
et bah ,
bonjour
tu n'as jamais répondu..

...les émotions d'une inconnue 5...
lola


Lola

si tu crois
je te donne un lien de roche
et en partant tu sauras
que les images
celles passées
si tu veux depuis la fenêtre
les montres des gens disaient
aurevoir
aurevoir
tel que ces jours ou je te disais
que le lien est la roche
si tu veux
mais le temps est passé
tu es des adieux déjà
patron
ma fenêtre est vide
l'image est partie avec toi...

aux poètes des fenêtres ouvertes...
gloria


Philippe

Merci...


francois 16ans

complet , bonne mise en page , pour un site contestataire et halluciné . ps: ( plus de poemes beats )


zacapellari

Je ne parle - ni ecrit - france tres bien comme tu. BUKOWSKI EST TRES AMABLE. D'UN AMI DE BRESIL, AMERIQUE DE SUD ZA


javier

C'est en visitant un site comme celui-ci que l'on peut prendre conscience de l'intérêt d'internet. Un outil interactif qui nous permet de découvrir de nouvelles voies à explorer.


olaf

Super site, Vous parlez (avec raison) de Bret Easton Ellis mais quid de Jay McInerney dont Journal d'un oiseau de nuit à quelque chose qui ressemble à l'univers d'Ellis. A lire aussi Ransom, Trente ans et des poussières, Gamour Attitude (univers de la mode comme Glamourama), Le dernier des savages,etc @+ olaf


Barberousse

Une proposition d'un site nouveau. http://www.citeweb.net/troquet/


Nicolas

Il y a si longtemps que j'attendais ce jour ou je trouverais enfin un site qui m'impressione. Celui-ci m'a touché, non pas par son aspect pour lequel je félicite tout de meme son auteur mais par son contenu. L'information est complète et surtout elle donne envie... Vraiment bravo !


Isadora

Un site excellent, vraiment interessant, bravo à tous!! Mais dans ce site de génie, je trouve qu'ils y a d'irremplaçables absents.... Vous pourriez parlez de la musique qui doit tout au beat: les Doors (un membre du groupe( Ray Manzarek, je crois....) a dit que les Doors n'auraient pas existés si ils n'avaient pas lu Sur la Route...), Janis Joplin,une inconditionnelle de Kerouac, Patti Smith, amie fortement influencée de Ginsberg et Burroughs, sans oublier le grand Kurt Cobain, fan de Burroughs, avec qui il collabora pour une chanson en 1993, et qui l'influenca fortement pour son dernier -hélas!!- album, In Utero. Merci à tous pour ce site super, merci de ne pas oublier tous les "grands" à qui l'on doit la musique "vraie", la musique "beat".


Piotr-b

Si l'esprit est un palais sans limites, les mots en sont la clé... Bravo a tous.


Natacha Muller

J'ai, je crois, déjà envoyé un message. Je récidive : c'est un excellent site et ça me fait plaisir de voir que Miller n'est pas définitivement oublié des jeunes générations... Il faut continuer à lire Bukowski, Miller, Fante et Brautigan ; ce sont les seuls écrivains à avoir réussi le miracle d'allier littérature et vie courante en une prose délicieusement sarcastique, mais toujours juste. Qui que vous soyez, jeune homme, vous êtes sur la bonne voie, il me semble. Probable que nous serions devenus amis si le hasard nous avait amené l'un en face de l'autre. Enfin...


The Guest

Salut céleste ami ! Ce site est sympa, bravo... mais je me permets de vous demander comment il est possible qu'on y parle pas du tout de Fish et de Marillion groupe de rock (aux allures progressive)... Fish leur leader est un véritable poète beat vivant, lecteur acharné de tous ces auteurs.L'album concept Clutching At Straws de Marillion est un véritable chef de d'oeuvre où Fish chante des textes renversants sur le mal d'écrire... et une de ces chansons commence par Read some Kerouac and he put me on the track to burn a little brighter now etc une pure merveille à écouter absolument Marillion, Clutching at straws, 1987 EMI .


laurence
recherche de l'émission d'Apostrophe... urgent !!!

salut! je travaille actuellement sur Bukowski car nous accueillons les 16, 17 et 18 février 2000 une pièce à partir de textes de ses textes (et seulement ses textes!) jouée par la compagnie MTA (dans le bar du "lieu unique " à Nantes, à 23 heures, l'entrée est gratuite, venez en avance!!!) et je suis dégoutée de ne pas avoir été au bout de ce site (une mine de renseignement et une joie à consulter: enfin un!!!) et plus tôt car nous cherchons en vain la cassette de l'émission de Pivot et peut-être quelqu'un ici pourrait nous aider?... Seul l'INA a répondu positivement à cette demande, mais le coût de location est de 2600frs même pour 3 jours de projection!!!... Bref, cette lettre est un peu tardive, mais on sait jamais peut-être quelque nantais passionné me lira?... Sinon encore merci pour ce site et j'espère à bientôt!...


bocquin

chouette site,alors longue vie,et bravo pour la libre expression


Guillaume_kéké_DEGROISSE

Enfin un site relativement littéraire qui n est ni poussiereux, ni guinde et ne sentant pas la naphtaline... Je suis tombe ici un peu par hasard, cherchant un bon site traitant de B.E.Ellis et en particulier du film tire de son excellent roman American Psycho.J ai ete agreablement surpris de voir que ce site est le mieux informe, le plus objectif et le plus pratique,felicitations!!!


Frank Smith

Pour les fans de Kerouac, un CD incontournable mais rare : Kerouac - kicks joy darkness chez Rykodisc USA, Shetland Park, 27 Congress street, Salem, MA 09170 - www.rykodisc.com des textes de notre préféré dit ou chanté ou encore en musique par Morphine, W. Burroughs, Lawrence Ferlinghetti, Allen Ginsberg, John Cale, Johnny Depp, Patti Smith, Matt Dillon, Jeff Buckley, etc...


suite...